Archives pour la catégorie Uncategorized

Un argument imparable contre le « Dieu étant »

Autrement qu'être Mathesis uni∜ersalis Problema Universale Heidegger/Husserl être/conscience : plan vital-ontologique vs plan spirituel d'immanence CLAVIS UNIVERSALIS HENOSOPHIA PANSOPHIA ενοσοφια μαθεσις

Il ne suffit pas de dire, comme l’autre bouffon « Dieu existe je l’ai rencontré » il faut donner Les procédure précises pour que chacun le rencontre à son tour dans l’espace- temps .. et là il n’y a plus personne qui ose parler et ne plus laisser aucun doute sur son imbécilité.. les « croyants » s’en tirent avec des balivernes du genre : » Dieu existe mais pas dans le monde » … à eux d’expliquer quelle est cette « existence » d’un nouveau type, mais là aussi il n’y a plus personne, et cela dure depuis que l’homme peut parler..

Mais non Dieu, le Dieu-Idée, formée par les humains, Idée sans laquelle il est impossible de vivre humainement, n’est pas, ou n’existe pas :

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2017/04/16/scienceinternelle-19-recherches-sur-lidee-de-dieu-qui-est-dieu-∞-categorie-des-∞-categories/

View original post

Publicités

L’expérience non-dualiste de la « présence d’unité »

Autrement qu'être Mathesis uni∜ersalis Problema Universale Heidegger/Husserl être/conscience : plan vital-ontologique vs plan spirituel d'immanence CLAVIS UNIVERSALIS HENOSOPHIA PANSOPHIA ενοσοφια μαθεσις

L’illumination est décrite dans la fin prodigieuse de « Progrès de la conscience dans la philosophie occidentale »:

http://classiques.uqac.ca/classiques/brunschvicg_leon/progres_conscience_t2/progres_conscience_t2.html

« Il faudra donc conclure qu’en dehors de la présence de l’unité dans une conscience qui sait n’être radicalement extérieure à rien, il n’y a rien, non point parce qu’on a été incapable de rien trouver, mais parce qu’il n’y avait rien en effet à chercher.« 

rien, et surtout pas un Un séparé ou un Dieu transcendant…

On retrouve cette conclusion dans le logion 77 de l’Evangile de Thomas, qui a été découvert en version copte en 1945 en Haute Egypte :

http://www.unisson06.org/dossiers/religion/evangile_thomas/evangile_thomas-17.htm

« a dit jésus

je suis la lumière qui est sur eux tous

je suis le tout

le tout est venu de moi (*)

et le tout est venu à moi

fendez le bois là je suis

soulevez la pierre là vous me trouverez »

C’est la même Sagesse que celle du Vedanta…

View original post 114 mots de plus

La dualité de l’Ouvert : l’arbre de la connaissance du Bien et du Mal dans Genèse

Autrement qu'être Mathesis uni∜ersalis Problema Universale Heidegger/Husserl être/conscience : plan vital-ontologique vs plan spirituel d'immanence CLAVIS UNIVERSALIS HENOSOPHIA PANSOPHIA ενοσοφια μαθεσις

Le début de le Genèse ne doit surtout pas être interprété historiquement, comme mettant en scène des personnes physiques individuelles : Adam l’homme, Ève la femme, le serpent qui parle..

Ève a été interprétée (par Fabre d’Olivet je crois) comme la faculté volitive d’Adam.. pour ma part j’interprete Le serpent comme l’intelligence d’entendement, la faculté de « gagner » et de prolonger son existence sur le plan vital, qui est le Jardin d’Eden. Adam est bien l’archétype du masculin et Ève celui du féminin.. l’histoire de l’arbre est au chapitre 3 , qui est ici en hébreu traduction en français :

http://www.mechon-mamre.org/f/ft/ft0103.htm

« Mais le serpent était rusé, plus qu’aucun des animaux terrestres qu’avait faits l’Éternel-Dieu. Il dit à la femme: « Est-il vrai que Dieu a dit: vous ne mangerez rien de tous les arbres du jardin? »

Eh oui le serpent , l’intelligence d’entendement, celle des petits malins qui s’enrichissent et gagnent au…

View original post 1 727 mots de plus